• Breaking News

    Comments

    vendredi 28 septembre 2018

    Golf - Ryder Cup : l'Europe mène la danse pour la première journée !

    Dominés durant la matinée, les Européens ont réagi spectaculairement et renversé la situation durant l'après-midi. Le Vieux Continent mène 5-3 !


    Huit points (sur vingt-huit au total ce week-end) étaient en jeu durant cette première journée de Ryder Cup, qui oppose les États-Unis à l'Europe, ce vendredi : quatre le matin, à l'occasion du « fourballs », puis quatre l'après-midi, lors du « foursomes ».

    Le public était au rendez-vous très tôt le matin sur le trou 1 (voir plus bas) pour voir Tony Finau taper le premier coup de la compétition. La première journée s'est disputée dans de bonnes conditions (18 °C au meilleur de la journée), malgré un ciel un peu « laiteux » et un vent qui s'est parfois levé sur les greens du golf national.

    LE « FOURBALLS ». L'Amérique attaque tambour battant…

    Ce sont les États-Unis qui ont le mieux démarré en ouvrant le score par Rickie Fowler et Dustin Johnson. Le duo a pris le meilleur sur Rory McIlroy et Thorbjorn Olesen (4&2), au prix d'une bonne partie retour terminée avec quatre coups d'avance deux trous avant la fin.

    Rapidement, les États-Unis ont monté leur avance à 2-0 grâce à Brooks Koepka et Tony Finau. Partis en premier le matin (8 h 10), ils ont dominé le duo Justin Rose et John Rahm, qui a pourtant mené la danse jusqu'au trou 15. Les Américains ont coiffé leurs adversaires au poteau, ne prenant l'avantage qu'au 18e et dernier trou !

    L'écart a continué à se creuser après le point remporté par Justin Thomas et Jordan Spieth, aux dépens de Paul Casey et Tyrrell Hatton. Le binôme américain, quatre tournois majeurs à eux deux, n'a jamais été inquiété, menant la partie de bout en bout, même s'il a fallu aller jusqu'au trou 18 pour confirmer la victoire et porter le score à 3-0 ! Heureusement pour l'Europe, Francesco Molinari et Tommy Fleetwood ont réduit l'écart à 3-1 pour entretenir l'espoir.

    Face à eux, Patrick Reed et Tiger Woods ont progressivement perdu pied et s'inclinent assez nettement (3&1). Le « Tigre », emprunté sur ses mises en jeu, régulièrement dans les roughs, a vécu une première journée assez compliquée. Comme trop souvent en Ryder Cup…

    Aucun commentaire:

    Organiser un voyage

    News

    Advertisement

    Send Quick Message

    Nom

    E-mail *

    Message *