• Breaking News

    jeudi 13 septembre 2018

    Torture en Algérie : Maurice Audin, un crime français

    Emmanuel Macron a reconnu la responsabilité de l’Etat dans la disparition de ce mathématicien communiste. Depuis 61 ans, sa famille se bat pour faire connaître la vérité sur sa mort.

    Photo de studio de Maurice et Josette Audin.

    Au téléphone, la voix semble fragile, presque frêle, mais dès les premiers mots, on devine derrière ces sons étouffés une incroyable force d’âme. A 87 ans, Josette Audin n’a rien perdu de sa détermination à faire connaître la vérité, « toute la vérité » sur la mort de son mari, Maurice Audin, torturé et assassiné à l’âge de 25 ans par l’armée française pendant la bataille d’Alger, en 1957.

    Maurice était l’amour de sa vie, jamais elle ne s’est remariée. Entourée de sa fille aînée, Michèle, et de son fils Pierre, elle dit vivre aujourd’hui « un grand moment d’émotion » depuis la reconnaissance, jeudi 13 septembre, par Emmanuel Macron de la responsabilité de l’Etat français dans la disparition de son époux. Mais heureuse, non, Josette Audin ne l’est pas, confie-t-elle. « Mon combat n’est pas fini. Comment Maurice a-t-il été tué ? Quels sont les noms de ses tortionnaires ? Qu’a-t-on fait de son corps ? Nous ne le savons toujours pas. Il faudrait que des gens parlent enfin… » Malgré les dizaines d’enquêtes menées, les nombreux livres publiés, les archives officielles déjà déclassifiées et le travail de plusieurs historiens, cette affaire reste, en effet, l’un des derniers secrets de la guerre d’Algérie.

    Maurice Audin n’était pas un poseur de bombes. En 1957, le jeune et brillant mathématicien français qui prépare une thèse de doctorat à la Sorbonne enseigne à l’université des sciences d’Alger. Anticolonialiste, il milite avec sa femme Josette au Parti communiste algérien (PCA). N’ayant aucune responsabilité hiérarchique au sein de l’appareil politique, il ne vit pas dans la clandestinité comme beaucoup de ses camarades, traqués depuis la dissolution du PCA en 1955. Certes, il distribue des tracts, et il lui arrive aussi d’héberger des amis en cavale, mais il n’a jamais été mêlé à un attentat.

    Ni traces de sang, ni cadavre

    Le destin du couple et de ses trois enfants, Michèle, 3 ans, Louis, 18 mois,...

    Enregistrer un commentaire

    Organiser un voyage

    Booking.com

    Advertisement

    Découvrez vite plus de 54 façons de gagner de l'argent sur internet

    Guide Marrakech

    Send Quick Message

    Nom

    E-mail *

    Message *